Donatello, Il Rinascimento

La Fondation du Palais Strozzi (Fondazione Palazzo Strozzi) et les musées du Bargello de Florence, présentent actuellement une exposition inédite sur le parcours artistique de Donatello (Donato di Niccolò di Betto Bardi (v.1386-1466)). Cette exposition, ouverte du 19 mars au 31 juillet 2022, est partagée entre le Palais Strozzi et le Musée National du Bargello à Florence. Pensée et organisée par Francesco Caglioti, professeur d’histoire de l’art médiéval à l’Ecole Normale Supérieure de Pise, l’exposition met en place une extraordinaire déambulation, où les œuvres du maître italien sont confrontées aux productions d’artistes contemporains ou plus tardifs, montrant ainsi l’influence du génie créateur sur l’art de la Renaissance.

Environ 130 œuvres sont exposées, comprenant des sculptures, du bas-relief au ronde-bosse, en passant par des peintures ou encore des dessins. Les prêts exceptionnels, encore jamais accordés pour certains, proviennent de soixante institutions du monde (Metropolitan Museum of Art de New York, Museum of Fine Arts de Boston, Detroit Institute of Arts, musée du Louvre de Paris, Kunsthistorisches Museum de Vienne, Staatliche-Museen de Berlin, etc…). Ce large panel d’œuvres permet aux visiteurs de comprendre le rapport entre l’évolution de l’art de Donatello et le contexte social, politique et historique dans lequel il s’inscrivait.

 

Exposition Donatello, Il Rinascimento, Palais Strozzi - Florence

Exposition Donatello, Il Rinascimento, Palais Strozzi – Florence

                               

Sculpteur Florentin du XVe siècle, Donatello, a en partie révolutionné les formes artistiques encore empreintes des siècles précédents. Sa connaissance des modèles antiques et médiévaux, mêlés à sa maîtrise des matériaux, lui ont permis de proposer de nouvelles idées ainsi que des solutions figuratives qui ont largement marqué l’ensemble des domaines artistiques en Occident. Par ses productions et ses expérimentations Donatello a révisé la sculpture en associant les innovations techniques et visuelles, telles que la perspective ou le traitement des volumes, à une dimension plus humaine et psychologique de ses figures.

 Donatello, Atys-Amorino, c.1430, bronze

Donatello, Atys-Amorino, c.1430, bronze

                                            

L’exposition

L’espace d’exposition du Palais Strozzi, est dédié à l’itinéraire artistique de Donatello, dans lequel, il nous est possible de retrouver des chefs-d’œuvre, tels que les Spiritelli du parapet de la chaire extérieure de la cathédrale de Prato, la Madone Pazzi, la Madone Piot, ou encore Saint Louis de Toulouse. Outre ces différents chefs-d’œuvre, prouvant l’étendue des connaissances, tant matérielles que formelles de l’artiste, largement connu et reconnu, le Palais Strozzi accueille pour la première fois de l’histoire des œuvres comme le Banquet d’Hérode provenant des fonts baptismaux de Sienne, ainsi que les portes monumentales de l’ancienne sacristie de San Lorenzo à Florence. Sorties de leurs contextes d’origine, ces œuvres permettent au public de comprendre les enjeux des quelque quatorze restaurations effectuées en amont de l’exposition, à travers des panneaux explicatifs techniques mais accessibles à tous.

La seconde partie de l’exposition se trouve au Musée National du Bargello, dans le Salone di Donatello. Cet espace permet de mettre, en particulier, le bronze de Saint Georges, et celui du David, en dialogue direct avec d’autres œuvres. Cette section, est destinée à montrer l’influence, capitale, de Donatello sur l’art à travers le temps par des comparaisons inédites.

 Donatello et son atelier, Madone Piot, c.1440, terre cuite dorée, cire, verre

Donatello et son atelier, Madone Piot, c.1440, terre cuite dorée, cire, verre

                    

Un événement majeur, oui mais après ?

D’abord, le musée du Louvre organise une conférence le 25 mai prochain où Francesco Caglioti, commissaire de l’exposition, abordera les choix effectués pour cet événement. L’exposition a été plaçant Donatello au centre de l’histoire de la Renaissance italienne, tout en mettant en avant les expérimentations techniques et formelles de l’artiste. En partant de ce constat, Francesco Caglioti présentera la carrière de l’artiste en ouvrant le sujet à de nouveaux champs de recherches.

Dans la continuité de cette exposition italienne, auront lieu deux autres expositions sur Donatello, à la Gemäldegalerie de Berlin en septembre 2022 et au Victoria and Albert Museum à Londres en 2023, qui aborderont différemment le parcours du maître italien. Les experts qui travaillent actuellement sur ces évènements, ont des visions différentes tant sur la chronologie que l’évolution de son travail, montrant ainsi, l’étendue des recherches qu’il reste à mener sur la production de l’artiste.

   Maître de Pratovecchio, Madonna assunta,détail du polyptique de San Giovanni Evangelista, c. 1450-1455, tempera sur bois

Maître de Pratovecchio, Madonna assunta, détail du polyptique de San Giovanni Evangelista, c. 1450-1455, tempera sur bois

                                     

Les publications

Cette effervescence autour de Donatello sera pérennisée par trois publications :  le catalogue d’exposition, Donatello, il Rinascimento, ainsi que deux autres ouvrages Donatello in Toscana, et Donatello berlinese. Donatello in Toscana, s’inscrit dans la tradition de la Fuorimostra du Palazzo Strozzi, qui propose des itinéraires permettant des connexions entre l’exposition en cours et les institutions culturelles de la région. Par cette publication, le Palazzo Strozzi valorise l’aire métropolitaine de Florence et de la Toscane. Cet ouvrage rattache chaque œuvre à un lieu, où une « fiche » lui est dédiée, accompagnée de nombreuses illustrations. Dans Donatello berlinese, Neville Rowley, replace au centre de la recherche, des œuvres d’une importance majeure, parfois négligées et conservées aux musées d’États de Berlin. Cette remarquable collection a été rassemblée par Wihelm von Bode (1845-1929), érudit et expert du marché de l’art du début XXe siècle.

Donatello, Madone Pazzi, c. 1422, marbre

Donatello, Madone Pazzi, c. 1422, marbre

                                            

Ce projet d’exposition de grande ampleur a été pensé et conçu comme une ode à Donatello, où le dialogue des œuvres entre elles, issues d’artistes et contextes spatiaux différents, et de diverses institutions et collections, tendent à élargir les réflexions sur les créations du maître italien. Dans ce cycle se clôturant en 2023, les questions liées à l’espace, au temps, aux matériaux, techniques et genres, sont et seront abordées avec des points vus parfois divergents, montrant l’étendue de complexité du travail et de l’univers esthétique de Donatello.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search