Actualité des CER – octobre 2020

En ce mois d’octobre 2020, l’actualité des chargés d’études et de recherche est particulièrement chargée ! 

Commençons par prendre des nouvelles des anciens CER ! Le 7 octobre, Christian Mazet, chargé d’études et de recherche à l’INHA de 2014 à 2018, soutient sa thèse publiquement à l’auditorium de la Galerie Colbert à 14h. Cette soutenance marque la fin de son travail sur le Meixoparthenoi. L’hybridité femme-animal en Méditerranée orientalisante et archaïque (VIIIe–VIe s. av. J.-C.). 

 

Lundi 19 octobre 2020, à 14h, ce sera au tour de Bastien Rueff, qui vient d’achever sa quatrième année à l’institut, de soutenir sa thèse de doctorat, intitulée : De la lampe à la lumière en Crète minoenne (3200 – 1100 av. J.-C.).

Fruit d’une collaboration largement favorisée par leur rencontre à l’INHA, Claire Dupin de Beyssat et Johanna Daniel proposeront une communication commune lors de la journée d’étude Omeka – Projets scientifiques, culturels et/ou documentaires qui se tiendra à Nancy, le mardi 13 octobre prochain. Elles traiteront de l’aspect numérique qu’à induit leur travail de thèse sous le titre : La thèse augmentée : corpus & Omeka

Stéphane Gaessler et Ariane Temkine ont chacun publié une recension dans le dernier numéro d’En attendant Nadeau.  Dans son article « Les femmes en mouvements », Ariane évoque le livre Ne nous libérez pas, on s’en charge. Une histoire des féminismes de 1789 à nos jours, écrit par Bibia Pavard, Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel. Quant à Stéphane, son article « Architecture d’un monde disparu » , traite du troisième roman de l’écrivain Paul Greveillac, Art Nouveau.

Nicolas Varaine participera les 15 et 16 octobre prochain à la Fourteenth International Conference of Iconographic Studies organisée par le Center for Iconographic Studies de l’Université de Rijeka (Croatie) qui se tiendra en ligne en raison des conditions sanitaires actuelles. Nicolas contribuera à ces journées d’études par une réflexion autour des Palimpsest Lives : Imitation, Variation and Creation in the Painted Cycles of Saint Paraskevi’s Martyrdom in the Late Byzantine World.

Village d’Episkopi (Crète), église Agia Paraskevi (XVe s.). Décollation de Paraskevi.

Il sera également boursier de la prestigieuse l’École française d’Athènes durant tout le mois d’octobre, de même que Marjolaine Masse à l’École française de Rome. 

Euan Wall, archéologue de formation, passera également quelques semaines en Italie afin de participer à la fouille du site de Gabies, organisée par le musée du Louvre.

Site archéologique de Gabies, Latium.

Enfin, ça sera au tour de Camille Ambrosino de partir à Gênes et à Milan pour 10 jours dans le cadre de sa cotutelle. 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search